la Jeunesse ivoirienne se prends en charge

on dit quoi au pays

Nous voici approché, irréductiblement vers l’horizon 2020, qui marquera à coup sûr un tournant important pour notre chère Côte d’ivoire avec la disparition annoncée de gros dinosaures de la politique ivoirienne. (Retrait du PR Alassane ouattara de la vie politique »).

Dès lors un besoin de renouvellement de la classe dirigeante s’impose.

Et face à cette perspective, les « jeunes » émergent dans l’arène politique non pas comme des débutants mais comme de vrais fauves qui ont domptés leur faune et leur pression se fait de plus en plus pesante.

Et ce n’est pas les dernières législatives (2016) qui pourront battre en brèche cette affirmation, car elle a été le lieu de l’éclosion de jeune dynamique dans la politique Ivoirienne.

D’abord citons  ensemble Olivier AKOTO, qui s’est érigé contre la décision du Président du PDCI en se présentant en indépendant contre le candidat de son parti Niamien N’NGORAN qu’il a battu dans le fief même du…

Voir l’article original 350 mots de plus